Menu

Droit de visite et d’hébergement – Maître Valot Forest, avocate en droit de la famille à Paris 8, Paris 9, Paris 1

Le droit de visite et accordé au parent qui n’a pas obtenu la garde d’enfant. Pour vous aider à tisser un lien avec lui, votre avocate expérimentée en droit de la famille, Maître Valot Forest met à votre disposition ses capacités à convaincre le juge aux affaires familiales.

Pourquoi s’adresser à Maître Valot Forest, une avocate en droit de la famille ?

Grâce à ses compétences en droit de la famille, Maître Valot Forest vous assiste et vous défend en cas de litige sur votre droit de visite et d’hébergement. Votre avocate à Paris 8, 9 et 1 vous explique le fonctionnement de ce droit et pourquoi il est différent de la garde alternée.

Le droit de visite et d’hébergement s’adresse directement à l’un des parents qui n’a pas obtenu la garde d’enfant en cas de divorce ou de séparation de couple. Ce droit est fondé sur le principe de la protection des liens affectifs même s’il n’a plus l’autorité parentale.

Les principaux bénéficiaires sont les pères si la garde est confiée aux mères. Il ne peut pas être refusé que dans des conditions extrêmement rares régies par le Code civil à l'article 373-2-1. Il consiste concrètement à voir son enfant au moins un week-end sur deux.

En cas de désaccord entre les ex-époux et s’il y a saisine du juge, chaque partie doit avoir son propre avocat. Maître Valot Forest peut ainsi jouer le rôle d’intermédiaire devant le juge et entre les parents. Elle assiste, représente, conseille et défend son client.

Quelle que soit la situation, le but principal du cabinet Valot Forest est de protéger vos intérêts et l’intérêt de votre enfant grâce à ses années d’expertise.

La demande de droit de visite et d’hébergement

Maître Valot Forest, expérimentée en droit de la famille, fera son possible pour convaincre le juge à votre place en s’appuyant sur des faits déterminants. Avec votre avocate, vous n’avez pas de problème en ce qui concerne le gain de cause.

Dans de très rares cas comme la non-préservation de l’intérêt de l’enfant, le droit de visite et d’hébergement peut être refusé. Si vous pouvez exercer vos droits et que votre époux ou épouse qui a la garde d’enfant refuse de vous le confier, vous avez le droit de porter plainte.

Dans ce dernier cas, le cabinet Valot Forest à Paris vous représente et vous défend encore devant le tribunal de grande instance. Il saisit également le juge aux affaires familiales pour l’obtention d’une audience si vous voulez modifier les modalités d’exercice de vos droits.

 À prendre en note que vous pouvez renoncer à votre droit de visite et d’hébergement, mais cela peut être une source de problème pour votre ex-époux qui peut demander une pension alimentaire en guise de dédommagement.

Contactez-nous

Consultez également

L'actualitédu cabinet
  • 26/12

    Titre actualités

    Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente

    En savoir plus

  • 26/12

    Titre actualités

    Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente

    En savoir plus

Vous souhaitez avoir plus d’information ? N’hésitez pas à nous contacter via notre page contact

Contactez-nous